Le Golden Circle de Simon Sinek


Passer de la logique "comment" à la logique "pourquoi"

Simon Sinek est un conférencier britannique, auteur de livres sur le management et la motivation. Ses propos sont en général très simples sans être simplistes. Une de ses conférences les plus marquantes peut être vue sur ce site internet : https://www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action?language=fr

Dans cette conférence, Simon Sinek explique que les grands leaders – qu’ils soient des personnes ou des institutions – partagent les mêmes manières de conduire leurs actions : là où toute personne, toute institution sait CE QU’ELLE FAIT (what), comme par exemple « nous aidons des personnes à retrouver de l’emploi », elles savent souvent – mais pas toujours – dire COMMENT ELLES LE FONT, comme par exemple « nous prenons le temps d’écouter les personnes que nous accueillons de manière individuelle pour leur permettre de s’exprimer afin de leur proposer des emplois qui correspondent à leurs talents », très peu de ces personnes ou de ces institutions sont capables de dire POURQUOI ELLES LE FONT, par exemple « nous sommes profondément motivés par la dignité de tout être humain. Or, dans notre société, l’emploi est un des leviers importants de cette dignité »

A contrario, tous les grands leaders parlent avant tout de leur motivation profonde, la cause qu’ils souhaitent servir. Ils en parlent d’abord, voire se concentrent uniquement sur elle parce que c’est ce à quoi ils croient fondamentalement. Ainsi, leur action s’inscrit dans cette finalité ultime, claire et simple qui dépasse le simple cadre du quotidien. Mettre le « POURQUOI » AU CENTRE de tout, et s’intéresser ENSUITE au comment et au quoi, c’est ce que Simon Sinek appelle le cercle d’or, le « Golden Circle ».

Ainsi tout manager devrait réfléchir et inviter son équipe à réfléchir au « pourquoi »(*) de leurs actions et de leur mission : pourquoi se lèvent-il le matin ? à quoi croient-ils qui donne sens à leur action ? quelle finalité poursuivent-ils au fond ? comment celle-ci les aide à prioriser, arbitrer, orienter leurs actions et leurs décisions quotidiennes ?

(*) REMARQUE Le mot « pourquoi » peut être utilisé dans 2 sens : 


  1. un sens qui oriente plutôt « vers le passé » : recherche de la cause explicative d’un phénomène passé, comme dans la méthode de résolution dite des « cinq pourquoi ».
  2. un sens qui orient plutôt « vers le futur » : expliquer la raison, l’intention, la finalité d’une action à venir. On ne cherche plus « des » causes mais à s’inscrire dans UNE (grande) cause. Ce « pourquoi » se rattache dans ce sens a la question « pour quoi, en vue de quoi ».

Écart, Erreur, Faute


"Mais quelle différence faites-vous entre l’erreur et la faute ? "

Le groupe de formation resta perplexe quelques instants, puis chacun à son tour apporta...
Lire la suite

Les causes racines du conflit


Comment font les sous-mariniers pour rester 70 jours sous la mer sans conflit ?

Un article du Journal du net du 30/03/2005 fait le point sur cette situation....
Lire la suite

LOTO: derrière le brouillard, le soleil


« Les problèmes sont des opportunités en vêtements de travail »

Cette fiche sera illustrée sous forme d’un dialogue. Point n’est besoin en effet de...
Lire la suite

3 Flux


Votre système d’animation est-il efficace ?

Toute organisation et tout collectif est comme un corps humain, qui peut bouger, vivre,...
Lire la suite