LOTO: derrière le brouillard, le soleil


« Les problèmes sont des opportunités en vêtements de travail »

Cette fiche sera illustrée sous forme d’un dialogue. Point n’est besoin en effet de grandes explications théoriques… 😉 « Les problèmes sont des opportunités en vêtements de travail »
(H.H. Kaiser)

« Il faisait sombre, il faisait froid et l’ombre d’une migraine commençait à planer sur Loïc alors qu’il regagnait enfin le havre de paix de son bureau. Il s’aperçut en passant la porte de l’appartement qu’il n’avait aucun souvenir de son trajet : il était parti au bureau en « pilotage automatique ». C’est dans ces conditions, alors qu’il longeait machinalement le trottoir pour se rendre au travail qu’il croisa la route de Diane. Diane eut un sourire rayonnant en le croisant, qui n’eut pas sur Loïc d’effet très manifeste.

« Bonjour ! », lui lança-t-elle, joviale. « C’est le fait d’être célibataire pour la semaine qui te rend si ténébreux ? »

« Excuse-moi, Diane ! » lâcha Loïc en se dérobant au regard franc que lui lançaient deux yeux verts et curieux et en fixant intensément le bout de ses chaussures. « Je suis préoccupé par des problèmes de boulot : rien ne se passe comme prévu, il ne m’arrive que des contrariétés, on me met des bâtons dans les roues… C’est compliqué ! »

« Ah… tu as cinq minutes ? Je te paie un café » annonça Diane en l’entrainant vers une terrasse toute proche. 

C’est lorsqu’ils furent assis que Loïc remarqua que le soleil de ce début de printemps noyait la ville dans une douceur inattendue. 

« Alors, ces problèmes, qu’est-ce qui t’arrive ? Rien de grave au moins ? »

« Bah, en fait j’ai eu hier une cascade de mauvaises nouvelles : le DG et le DRH veulent muter dans mon service une collaboratrice dont personne ne veut ; les budgets de l’année viennent à peine d’être officialisés qu’on rogne déjà sur les frais de fonctionnement ; notre prestataire informatique habituel n’a pas été bon dans sa réponse à notre dernier appel d’offre et il faudra sans doute en changer… j’en passe et des meilleures ! Du coup je ne sais plus dans quelle direction aller, je me sens coincé dans une impasse dont les issues se referment une à une…

« Formidable ! Ca c’est une belle opportunité ! » s’exclama Diane comme si on lui avait apporté une coupe de mousse au chocolat maison.

Interloqué, Loïc la toisa, puis soupira « Désolé, mais je ne vois pas bien ce qu’il y a de positif à tout ça ! On dirait ma femme quand tu parles comme ça ! Je ne sais pas si vous êtes tombées dans une potion magique d’optimisme étant petites, mais moi pas…

« Ca n’a rien à voir avec l’optimisme. Peut-être que ta femme joue comme moi, au  LOTO ?

« Au LOTO ? mais qu’est-ce que ça a à voir avec mes problèmes ? Je suis dans une phase tellement chanceuse que je risque de perdre tout ce que je mise, c’est tout ce que je vois ! »

« Mais non gros bêta ! L.O.T.O. comme « Là Où se Trouve l’Opportunité ? »

« Hien ? Explique… »

« Tu fais de la moto ? Tout motard sait que lorsque tu t’approches d’un obstacle, si tu le regardes, tu le percutes. Le geste va là où porte le regard. Si tu éduques ton regard à détecter la voie pour t’en sortir, il y a fort à parier que tu évites la collision. C’est ce que certains appellent « l’attitude » – la disposition d’esprit qui te dirige vers un comportement positif. As-tu essayé de voir en quoi toutes ces contraintes pouvaient se révéler une chance ? C’est aussi passionnant que chercher la solution d’un casse-tête… en beaucoup plus utile »

« Mmmouais… Je devine l’idée, mais concrètement, tu fais ça comment ?

« J’essaie de regarder les événements sous différents angles… C’est rare de ne pas du tout trouver du positif. Tiens, prenons ton premier exemple : la personne qui sera peut-être mutée dans ton service. Je suis sûr que tu peux trouver au moins cinq choses positives dans cette situation. Vas y essaie… »

« Mouais… Tu me diras, c’est peut-être l’occasion de répartir les tâches différemment dans le service. C’est vrai que j’ai certaines personnes qui se plaignent de surcharge. »

« Parfait ! quoi d‘autre ?

« maintenant ça me revient… On m’a dit qu’elle avait été utilisatrice-clé lors de la mise en place de notre système informatique il y a quelques années. Peut-être pourrait-elle faire le lien avec le nouveau sous-traitant informatique, voire prendre en charge des choses jusque-là externalisées. On pourrait peut-être même y gagner sur le plan budgétaire. Mmmmmh ». Visiblement, Loïc se prenait au jeu… « Je crois que le DG et le DRH apprécieraient que je leur tire cette ‘épine du pied’. Ce sera plus facile pour moi d’en profiter pour obtenir cette formation en management que je souhaite faire depuis quelque temps !»… Diane le félicita, et ils se séparèrent. Loïc n’était pas encore dans l’euphorie, mais il dut reconnaitre que son humeur avait changé… Il se plut à regarder autour de lui et à constater que finalement, cela serait peut-être une belle journée de début du printemps…

3 Flux


Votre système d’animation est-il efficace ?

Toute organisation et tout collectif est comme un corps humain, qui peut bouger, vivre,...
Lire la suite